biographie

Gilles Olivesi est né en 1973 à Salon de Provence (France). Il commence sa formation d'ingénieur du son à l'IMFP de Salon de Provence. Ses classes terminées, il met directement ses acquis en application dans des domaines complémentaires tels que la sonorisation de concert, l'enregistrement de disques, le mastering.


Parallèlement à ses expériences en théâtre ou en concert, il est engagé en 1999 au studio La Buissonne, considéré comme l'un des meilleurs studios européens pour le jazz et la musique improvisée. C'est donc aux côtés de Gérard de Haro qu'il participera pendant cinq années à d'innombrables séances qui lui permettront de faire des rencontres déterminantes (Paul Motian, Joachim Kühn, Marc Ducret, Louis Sclavis, Michel Portal, Jean-Marie Machado, Daniel Humair...) et de travailler sur les productions de labels tels que ECM, Sketch, Enja, ACT, Blue Note, Universal. C'est également pendant cette période que des liens se forgent avec la nouvelle génération française.


Très influencé par les productions de musique pop, il prend son indépendance vis à vis du studio la Buissonne et son esthétique en 2004 et enchaîne les collaborations avec des artistes comme Médéric Collignon, Sébastien Boisseau, Alban Darche, Vincent Courtois, les groupes Triade, le Gros Cube, le Napoli's Walls de Louis Sclavis, le Grand Ensemble de Marc Ducret et les labels tels que Minium, YOLK ou encore BMC.


C'est en 2005 qu'il découvre le logiciel "Usine" développé par Olivier Sens avec lequel il travaille au sein du groupe Reverse, duo formé par Olivier Sens et Guillaume Orti à la recherche d'interactions poussées entre musiciens et ordinateur dans un environnement multi-diffusion. Grace à cet outil, il développe son goût pour le traitement de son en temps réel qui deviendra sa marque de fabrique en concert comme sur disque, notamment pour les groupes Rockingchair, DPZ, Sonia Cat-Berro quintet, Hasse Poulsen, Alban Darche trio et Vincent Courtois quartet…


Il intègre l'Orchestre National de Jazz de Daniel Yvinek (2009/2013). Il y assure le mixage des concerts et enregistrement des disques en collaboration avec un autre ingénieur du son de sa génération : Boris Darley. Ce duo d’ingénieurs du son, qui a travaillé précédemment pour de nombreuses grosses formations (Danzas de Jean-Marie Machado, Le Gros Cube, le Grand Ensemble de Marc Ducret), aime à se retrouver pour mettre en commun leurs expériences personnelles.


L'étendue de ses compétences lui permet de travailler à la fois sur des projets de chansons françaises (André Minvielle et Jean-Marie Machado "La fête à Boby") que pour le jazz plus radical du groupe Irène ou de Vincent Courtois en passant par la pop de Jeanne Added ou de Gilles Poizat, le rap de Gaël Faye et Milk, Coffee & Sugar, le jazz moderne de Lisa Cat-Berro, Tony Paeleman et Francois Merville ou le mixage de musiques de films notamment pour le dessin animé "Ernest et Célestine".

plan du siteplan.html
écouteecoute.html
téléchargementstelechargements.html
bio
contactscontacts.html
disquesdisco.html
concertsconcerts.html